big brother

La société humaine, ensemble de ‘’moi’’ et de ‘’nous’’, se méfie de tous les hommes et essaie de s’en défendre, qu’ils soient membres constituants ou étrangers. C’est un réflexe naturel. Les polices, les milices, les associations citoyennes, les ligues de vertus et autres gardiens et surveillants veillent cependant sur le fragile équilibre entre le respect de la justice et le respect du droit à l’anonymat, considéré comme un droit humain, ressortissant de la liberté et du respect de la sphère privée.

surpopulation

Mais la population mondiale augmente et notre regard devient bovin lorsque nous essayons d’imaginer la différence entre vivre sur une Planète comptant 5 milliards d’habitants, ou simplement le double, 10 milliards … En fait nous n’y comprenons rien et sur chaque sujet d’importance, la moitié de la population tremble de peurs ‘’fake-news planétaires’’ alors que l’autre moitié se moque d’elle.

réchauffement climatique

Ou va nous mener l’augmentation de la température ? Que vont provoquer les changements climatiques ?

rhinoceros

Que résultera-t-il de la disparition à un rythme accéléré de millions d’espèces des règnes animal et végétal ?

nettoyage ethnique

Qui sortira vainqueur des guerres de religion ? Le vainqueur du match Orient-Occident ? Que gagnera celui du match Nord-Sud ?

futurologues collapsologues

Chacune de ces questions est une mine inépuisable de théories, de savantes conjectures, de calculs cabalistiques, avec, en face, tout autant de détracteurs et de démonstrateurs du contraire. Alors il y a fort à parier, en rappelant en nous le simple bon sens, que personne n’en sait fichtrement rien, ne serait-ce qu’en vertu des deux théorèmes de Kurt Gödel que je ne vais certainement pas bouder le plaisir de rappeler ici :

Godel et Einstein

  1. ’’Dans n’importe quelle théorie récursivement axiomatisable, cohérente et capable de ’’formaliser l’arithmétique’’, on peut construire un énoncé arithmétique qui ne peut être ni démontré ni réfuté dans cette théorie.’’
  2. ’’ Si T est une théorie cohérente qui satisfait des hypothèses analogues, la cohérence de T, qui peut s’exprimer dans la théorie T, n’est pas démontrable dans T.’’

Bon, pour faire simple, grâce à ces deux théorèmes, il est mathématiquement prouvé que le contraire de ce qui est vrai est également vrai et conséquemment que rien n’est complètement vrai. https://wp.me/p62Hi-2uJ

Donc, très positivement, nous ne sommes ni ne pouvons être sûrs de rien en ce bas-monde. Mais alors, comment lutter contre le mal ? Qu’est-ce que le Mal ? Conséquemment, qu’est-ce que le Bien ?

Voici l’homme devant tout refaire pour s’y retrouver : Redéfinir le Bien, le Mal, le Vrai, le Faux, la Vertu, le Vice, et le Yin et le Yang.

Yin Yang

Le Yin, représenté en noir, évoque entre autres, le principe féminin, la lune, l’obscurité, la fraîcheur, la réceptivité, et le Yang quant à lui, laissant apparaître le fond blanc, représente le principe masculin, le soleil, la luminosité, la chaleur, l’élan, etc. Cette dualité peut également être associée à de nombreuses autres oppositions complémentaires telles que : souffrance et jouissance ; aversion et désir ; agitation et calme ; rondeur et angulosité… Le principe de la sagesse asiatique est que le Yin et le Yang sont présents conjointement en toutes choses.

zazen

Alors dans ce fatras pour le moins peu propice à la zénitude, comment les sociétés et autres groupements humains peuvent-ils donc se policer, s’ordonner, et, subséquemment, se défendre ?

La Chine empire du milieu

La République populaire de Chine pense avoir trouvé la solution : elle a décidé d’évaluer en permanence, chacun des 1.400.000.000 de Chinois, leurs différents groupements et leurs entreprises.

Les autorités et les corps représentatifs du Peuple, ont décidé de lutter avec la plus extrême vigueur contre la corruption galopante que connaît le Pays, se rappelant avec terreur ce qui suit :

‘’Un sage chinois (justement !), il y a de cela plusieurs siècles, conseiller de son empereur, confia à ce dernier: ’’Si vous voulez détruire un pays, inutile de lui faire une guerre sanglante qui pourrait durer des décennies et coûter cher en vies humaines. Il suffit de détruire son système d’éducation et d’y généraliser la corruption. Ensuite, il faut attendre vingt ans et vous aurez un pays constitué d’ignorants et dirigé par des voleurs. Il vous sera très facile de les vaincre.’’

http://lenouvelliste.com/lenouvelliste/article/157957/Quand-la-corruption-destabilise-une-nation-1re-Partie

Un document du Conseil d’Etat, – en fait le Gouvernement Chinois-, déclare que ’’chaque citoyen comme chaque personne morale de la République Populaire de Chine va se voir doter dans quelques années d’une espèce de carnet de notes qui ne mesurera pas seulement la capacité financière de son titulaire, mais aussi  le niveau de confiance … à lui accorder… En toute logique, et même si les dispositions concrètes de ce vaste projet d’ingénierie sociale ne sont pas encore très claires, ce document devrait pouvoir être consulté par les citoyens et les personnes morales dans le cadre de transactions, commerciales ou autres, entre Chinois, et sans doute aussi entre Chinois et étrangers.

Mais comment croire que ce projet…, s’il voit le jour, pourrait s’arrêter aux portes de la Chine alors que les échanges de cet immense pays avec le reste du monde ne cessent de s’accroitre, en même temps que son poids économique, diplomatique et militaire ?’’

https://www.facebook.com/BFMBusiness/videos/1884880324859464/

Précisons de suite que ce projet fou est prévu pour fonctionner non pas en ’’2084’’ mais dans les 3 années à venir, tout au plus.

pilori chinois

Imaginons un instant ce que va devenir la vie des pauvres citoyens mal notés, pensons aux conséquences de ce clouage au pilori.

Concrètement, il devrait s’agir d’une note chiffrée, établie ’’par les évaluations convergentes du peuple et du gouvernement’’…

Cela ne choquerait personne en Chine, prétendent les autorités car, précisent-elles, ’’seul le citoyen qui a quelque chose à cacher pourrait avoir quelque chose à redire à la transparence’’. Et pourtant la liberté individuelle est là-bas déjà bien mal en point après trente ans de maoïsme et trente-cinq ans de capitalisme effrénés.’’

On tremble à l’idée des multiples applications – dans le domaine matrimonial par exemple- que pourrait avoir un tel dispositif. On n’ose imaginer non plus le statut au sein de la société chinoise des citoyens ’’marqués’’.

Enfin, ’’ce flicage de tous par tous’’ est perçu par beaucoup comme un système de ’’saine démocratie participative’’ !…

caméras de surveillance

De la théorie à son application : La banque centrale chinoise possèderait déjà des évaluations chiffrées du crédit financier à accorder à quelque 800 millions de Chinois, soit 87% des adultes !… ’’C’est ce fichier que le gouvernement prévoit d’étendre à l’ensemble de la population et de développer en y intégrant une appréciation morale.’’

’’Big Brother’’ est un personnage de fiction du roman 1984 de George Orwell. Il faut absolument l’avoir lu…

https://www.ebooksgratuits.com/pdf/orwell_1984.pdf

… car outre le fait qu’il est classé parmi les meilleurs romans du siècle, il contient une foule de pensées qui traduisent particulièrement bien les dangers de l’embrigadement et de la militarisation de la société :

‘’La guerre c’est la paix La liberté c’est l’esclavage L’ignorance c’est la force’’

Ou encore :

’’ Le crime de penser n’entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort.’’

https://fr.wikiquote.org/wiki/1984

’’Big Brother’’ est l’ensemble de toutes les institutions ou pratiques portant atteinte aux libertés fondamentales et à la vie privée des populations et des individus. La maxime qui jamais ne le quitte est la suivante :

big brother is watching you

mo’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités