amour-et-sedution.jpg

Calligraphie de Lassad Métoui : le mot ‘’al hob’’, 
‘’l’amour’’ dans la langue du DAD, c’est à dire la langue arabe. 
 

Prologue

Le titre du cours magistral qui suit est : Essai de définition d’une stratégie de conquête amoureuse.

Pour être autorisé à suivre ce cours, il faut justifier la possession du titre de docteur en psychologie et maitriser les subtilités de la comparaison des littératures.

Le dit cours s’adresse à tous ceux qui, possédant une culture de haut niveau, tombent néanmoins dans les rets d’Eros et risquent d’être occis par le trident de Thanatos. Je pense à ces malheureux, divers et variés qui, dévorés par une passion, pulvérisés par un coup de foudre, carbonisés par les flammes de l’amour, n’en peuvent mais ; tous ceux auxquels il faut déclarer le doux tourment qui les consume et tout faire pour que l’on y réponde par le consentement !

Voyez en ces saynètes des charades habilement logées dans quelques hôtels du Maroc ou il serait possible et même aisé de ‘’tout dire’’. Blanchi dans ces travaux guerriers, l’auteur s’est permis d’ajouter quelques suggestions pour offrir le ci-présent petit guide du conquistador en 5 leçons … Pourquoi 5 ? Et pourquoi pas ?

Chacune traite d’un profil différent et si aucune femme ne correspond exactement à un seul de ces types, ne doutez pas que toutes sont un savant mélange des 5 à la fois. C’est bien pour cela que dans l’éducation des jeunes gens, l’on devrait inclure sans pudibonderie l’art de la séduction, qui est en fait celui de la réduction qui fait que le savoir se mue en pouvoir.

La conquête des femmes est la seule aventure exaltante dans la vie d’un homme.
Guy de Maupassant

Ô Amoureux,

Que tu sois Kaïs ou Roméo, peu importe, commence par te persuader que tous les êtres vivants sur cette planète, placent haut dans la liste de leurs désirs le fait de vivre un grand amour, et souhaitent connaitre à cette occasion le tsunami de la passion. Chacun a sa façon bien sûr, car le comportement amoureux varie en fonction de la nature et de la culture. Mais au lieu de vivre la chose comme une maladie, dis-toi bien que c’est chose merveilleuse et que ce qui t’arrive te grandit et exalte tes sens, même si cela met à mal, souvent, le bon parmi eux.

Être macho, c’est être comme moi : ceux qui le sont plus sont des mufles ; ceux qui le sont moins ne sont pas des hommes.
Sammi Cheb Nil

Dans le jeu de l’amour, il est de coutume d’affecter à l’homme le rôle de la prétention car de natura rerum, il a besoin d’être prétendu pour s’exprimer, au contraire de la femme qui doit se détendre pour volupté. Il est donc normal que mon discours interpelle particulièrement Messieurs les hommes. Non, non, il n’y a en cela aucun sexisme puisque je vais permettre aux Dames de comprendre bien vite à qui elles ont affaire et partant, soit d’accepter les avances, soit de détaler comme des hases …

Être belle et aimée, ce n’est être que femme.
Être laide et savoir se faire aimer, c’est être princesse

Jules Barbey d’Aurevilly

Prolégomènes à l’étude du discours séducteur

Si la Leïla à son Kaïs, la Juliette à son Roméo, ou la Colombine à son Pierrot est une ‘’feria’’ (1), non pas la foire espagnole mais la catastrophe marocaine, il ne faudra pas la traiter comme s’il s’agissait d’Asmahane ou de Greta Garbo. Ne parlez pas de gazelle ou de chamelle blanche, d’alezane superbe ou de rose d’Arabie.

Il faut rester sobre et choisir plutôt l’accessoire idoine au rayon classique ou les articles peuvent être doublés néanmoins de gentillesse : chérie, bébé, pu-puce, tourterelle, ‘’petit foie’’ (2), mignonnette, chardonneret etc. !

Soupirant, que jamais ne te prenne la malencontreuse idée d’aller t’accrocher là ou tu vas être fendu (3). Le ver de terre amoureux d’une étoile est une expression littéraire et non un principe. Si tu la transformais en tel, il t’en cuirait. A ce propos, connais-tu l’origine de cette étrange expression ? La voici :

« Madame, sous vos pieds, dans l’ombre,un homme est là
Qui vous aime, perdu dans la nuit qui le voile,
Qui souffre, ver de terre amoureux d’une étoile »
Victor Hugo in Ruy Blas

Comme n’a pas dit Verlaine, ‘’de la mesure avant toute chose et pour cela, évite l’impair’’… ! Mais ose néanmoins, et si tu as la langue bien pendue et si tu es capable de tourner gracieusement le calembour et le bon mot, ce peut être du plus bel effet. Voici un exemple de maître :

Tu me plais tellement que quand il t’arrive de n’être pas jolie, je te trouve belle.
Sacha Guitry

Mais attention, si vous n’êtes pas franciste distingué, abstenez-vous car à persister,vous auriez de grandes chances de ramasser une mandale ou à tout le moins de séjourner longtemps à l’  »Auberge du Dos Tourné ». J’arrête ! D’autant qu’il n’y en a surement pas lerche qui comprennent ma salade, mes fautes intensionnelles et intentionnelles …

Ce qu’on appelle violence, ce n’est rien.La séduction est la véritable violence.
G. E. Lessing

Amoureux

Donc, pour t’aider à élaborer ta stratégie de conquête personnelle, je te livre ici quelques exemples d’attitudes conquérantes, exemples que je situe au Maroc, en cinq endroits différents. Il s’agit de lieux d’exception qui te permettront de te transcender par une expression poétique et philosophique propre à obtenir la reddition de toutes les citadelles, y compris la plus imprenable. Ces exemples permettront aux dames, de corser notre envie en déjouant nos pièges et de décupler notre impatience en esquivant nos assauts.

Rendez-vous donc 
à Tanger bien vite 

mo’

1.feria : en arabe classique : incongruité ; en arabe dialectal marocain : mocheté, laideron, ‘’thon’’ …

2.kbida : ‘’petit foie’’, expression marocaine utilisée pour déclarer une immense tendresse. On dira  »kbida diali », ‘’mon petit foie’’, à son enfant, comme ailleurs on dit  »mon petit coeur ». Mais si le coeur est, également chez les Arabes, le centre névralgique de l’amour adulte, le foie lui, est celui de l’amour parental. Ceci dit, on qualifie aussi de  »mon petit foie » un jeune tendron que l’on chérit comme … un père … ce qui trahit généralement une différence d’âge relevant de la pédophilie

3.Expression marocaine faisant allusion à une esse (crochet) d’abattoir et qui conseille de ne pas s’y suspendre sous peine d’être fendu … sous entendu comme une carcasse de viande. Pas clair ? Bon, ladite expression ‘’déconseille de flatuler plus haut que son fondement’’.

___________________

Publicités