nostalgy

Et voici le mois d’août, assez redoutable par lui-même, par sa chaleur et tous ses impedimenta. Encore une fois, je vais me payer le luxe inouï de voir mes interlocuteurs béer de stupeur lorsque je m’exclamerai :

chic alors

Je vais encore une fois fuir les foules, les nuisances, les arnaques, les problèmes de toutes sortes. Une fois encore je vais oser me considérer comme une personne digne de respect, bien éloignée de l’exploitation honteuse et avilissante des mafieux de la vacance, des transporteurs abusivement protégés par des règlements iniques, des marchands de mangeailles vomitives, de plaisirs tarifés et de décérébration patente. Une fois encore, je ne cesserai pas tout à fait le travail, je me contenterai d’en ralentir le rythme et, en toute simplicité, je vais aller me perdre, corps et âme sur un lagon bleu non encore cadastré, celui de la rêverie.

Là-bas, ma résidence secondaire, qui devient peu à peu la principale, ne vaut pas encore comme tant d’autres, alors qu’elles ne sont même pas titrées et qu’elles squattent le domaine maritime de l’Etat, des millions et des millions ! Non, là-bas, dans ce royaume de NO LIMITS, la conservation foncière est assurée par Dieu Lui-même et les registres en sont des livres de géographie.

La troisième photo ci-dessous, par exemple, c’est celle de ma piscine avec ma petite cabine de plage. Le seul luxe en est un ordinateur bien équipé qui me permet d’accéder à l’autre bout du monde, pour lire, écouter de la musique et communiquer avec les Very Few qui m’intéressent en ce bas-monde.

rayon vert

C’est l’heure du Rayon Vert, cette ligne quasi imperceptible qui marque la limite entre le jour et la nuit. Le ciel est vêtu d’un brocard d’apparat, chatoyant, rougeoyant, flamboyant. Quelques transats sont disposés en quinconces sur ma terrasse qui fait front à l’ouest. J’ai préparé une de mes boissons favorites, le cocktail de lime givrée :

lime givrée

Ingrédients : Sorbet de citron vert,  50% de jus de pamplemousse frais et 50% de sirop de menthe.  Verser les ingrédients avec de la glace pilée dans un mixer et bien mélanger, servir dans une coupe et ajouter deux cubes de glace. Décorer d’une branche de menthe fraîche et servir avec une paille courte. Non, je n’ai rien d’autre. C’est çà ou un Château Lapompe 2009…

Installons-nous confortablement et, comme le conseille Antoine de Saint Exupéry, faisons que le rêve dévore notre vie afin que la vie ne dévore pas notre rêve. Je vous propose de vous repaître des paysages fabuleux en écoutant quelques romances de naguère. Choisies par hasard, au gré de ma fantaisie… Pour les écouter, suivez le lien. La musique s’écoute à volume suffisant  et ici, point de risque de réveiller le bébé du 14ème étage… En même temps, vous lirez ou relirez quelques propos intelligents sur le rêve et la nostalgie.

paysage 01

What a wonderful world – Louis Armstrong

http://www.youtube.com/watch?v=vnRqYMTpXHc  

J’ai tant rêvé, j’ai tant rêvé que je ne suis plus d’ici

Léon Paul Fargue

summertime

Summertime – Ella Fitzgerald & Louis Armstrong

http://www.youtube.com/watch?v=1j6avX7ebkM&feature=related

La véritable intimité est celle qui permet de rêver ensemble avec des rêves différents. Jacques Salomé

georgia

Georgia on my mind. Ray Charles

http://www.youtube.com/watch?v=Thls_tMuFkc

La pensée d’un homme, c’est avant tout sa nostalgie. 

Albert Camus, Le mythe de Sisyphe

 only you

Only you. The Platters

http://www.youtube.com/watch?v=XIM9AdElGUE

L’âge d’or ? Un vieux fantasme, une nostalgie d’apparat.

Jacques Chancel

to know him

To know him is to love him

http://www.youtube.com/watch?v=DCnUsInBQws

Un rêve sans étoiles est un rêve oublié. Paul Eluard

strangers

Strangers in the night. Franck Sinatra

http://www.youtube.com/watch?v=PWJGE_dAWE8&NR=1

La nostalgie c’est le désir d’on ne sait quoi 

Antoine de St Exupéry. Terre des Hommes

whiter

A whiter shade of pale. Procol Harum

http://www.youtube.com/watch?v=PbWULu5_nXI

Les rêves sont comme des îles. Alors on est tout seul quand on rêve et ça ne peut pas être autrement. Jacques Poulin

feelings

Feelings. Nina Simone

http://www.youtube.com/watch?v=mH5ZE3N8cxU&feature=related

Il va falloir rêver car, pour que les choses deviennent possibles, il faut d’abord les rêver.  Madeleine Chapsal

when a man

When a man loves a woman. Percy Sledge

http://www.youtube.com/watch?v=vQh112HQsoE

Le fait d’être habité par une nostalgie incompréhensible serait tout de même le signe qu’il y a un ailleurs. Eugène Ionesco

My man

My Man. Billie Holyday

http://www.youtube.com/watch?v=IQlehVpcAes

Ce livre est écrit beaucoup avec le rêve, un peu avec le souvenir. Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires. Victor Hugo, préface de la Legende des Siècles.

 Billie Holiday ! J’y reviendrai bien sûr, en hommage au  tétanos qui m’a statufié la première fois que je l’ai écoutée, il y a … un certain temps. C’est la voix féminine la plus bouleversante  du monde du  jazz …

mo’

Publicités