L’oubli et l’oublie … Sans ‘’e’’ il est masculin et avec, il est féminin, rien que de très normal… Mais il s’agit de deux mots totalement différents. Ici, il s’agit du deuxième mot, celui qui signifie la perte du souvenir, comme le dit Littré.

Mais n’est-ce pas l’occasion pour rappeler à notre mémoire les cornets en pâte fine que nous gagnions à la porte de l’école, chez ‘’l’oublieur’’ ? … 

A Paris XVIIe…

Les garçons pâtissiers obtinrent l’autorisation de récupérer les restes de pâtes et de les utiliser pour fabriquer ces gaufrettes qu’ils enfermaient ensuite dans une grosse boîte ronde : il s’agissait d’une caisse en carton bouilli, familièrement appelée « coffin » dont le couvercle était surmonté d’une loterie.

Une flèche tournait et s’arrêtait sur un chiffre qui désignait le nombre de « mains d’oublies » auxquelles le client avait droit. A la tombée de la nuit l’oublieur sortait dans les rues, chargé de son « coffin » rempli de gâteaux et signalait son passage par un refrain :

« Oublies, oublies, oyez à bon prix,
Pour les grandes et pour les petits,
Mes dez charmeront le billon,
Mais je chanterai la chanson »

Hélas : les chansons de l’oublieur devinrent grossières et une ordonnance de 1722 mit fin au désordre en menaçant de la police tout colporteur d’oublies ! Ce métier ne disparut pas pour autant.

La vente des oublies fut remplacée par celle des plaisirs : gaufres roulées en cornets que la marchande propose dans un petit panier.

Dans les jardins parisiens, le marchand de gaufres évinça le marchand de plaisirs…

http://www.google.com/imgres?imgurl=http://lesmarchesdeleon.free.fr/histoire/images/oublies3.jpg&imgrefurl=http://lesmarchesdeleon.free.fr/histoire/oublies.html&usg=__davtSNIwKypfJY56ZRxV44I97wo=&h=155&w=131&sz=6&hl=fr&start=23&sig2=v6hfQ5zzkzc58JPp-6V5ZA&itbs=1&tbnid=W_NBwnf33OawIM:&tbnh=97&tbnw=82&prev=/images%3Fq%3Dmarchand%2Bd%2527oublies%26start%3D20%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26gbv%3D2%26ndsp%3D20%26tbs%3Disch:1&ei=5F4oTJ3HKszesgaAkqTEBA

 Quant à l’origine du mot ‘’OULIE’’, c’est une altération de l’ancien français oblaye, oblée (au XIIe siècle), oublie vient du bas latin ecclésiastique oblata (hostia).

 Selon d’autres lexicographes, le terme oublie remonterait au mot grec obélias (qui a donné le terme obélie utilisé par Rabelais, désignant un pain, de forme allongée et étroite, cuit à la broche ou entre deux fers et vendu une obole pour être servi à la fin du repas et trempé dans du vin.

Le premier sens du mot fut celui de pain azyme utilisé pour la consécration de la messe.

Au second sens, c’est la pâtisserie, d’abord préparée comme l’hostie, dont il est question dans cet article…

Pâtisserie très fine et au départ eulogie, hostie non consacrée, cuite comme elle et comme la gaufre entre les deux plaques d’un fer, l’oublie date du Moyen Âge.

Elle est vite devenue une pâtisserie populaire, vendue par les oublieurs près des églises, lors des fêtes, et dans les rues à la nuit tombée…

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oublie

Faire rire, c’est faire oublier. Quel bienfaiteur sur la terre, qu’un distributeur d’oubli !

Victor Hugo

http://www.youtube.com/watch?v=MlabZ-0S_5Y&feature=player_embedded

___________

L’oubli est un puissant instrument d’adaptation à la réalité parce qu’il détruit peu à peu en nous le passé survivant qui est en constante contradiction avec elle.

Marcel Proust

http://www.dailymotion.com/video/xrurx_leo-ferre-la-memoire-et-la-mer_music

___________

Il n’y a pour l’homme que trois événements : naître, vivre et mourir. Il ne se sent pas naître, il souffre à mourir, et il oublie de vivre.

Jean de La Bruyère

http://www.youtube.com/watch?v=_v-SZ0ZjkX8&feature=related

___________

Les deux grands secrets du bonheur : le plaisir et l’oubli.

Alfred de Musset

http://www.wat.tv/video/youtube-shym-oublie-moi-fvg5_2gbf9_.html

___________

Deux de mes jours comptés ne me tourmenteront jamais : Hier, déjà oublié, demain, dont je n’ai nulle envie.

Omar Khayyâm

http://www.youtube.com/watch?v=flwwFogJkZ4&feature=related

___________

J’oublie tout, donc je suis.

Jacques Sternberg

http://www.youtube.com/watch?v=N31V3xZjp8E&feature=player_embedded#! 

____________

L’oubli de ses propres fautes est la plus sûre des absolutions.

Konrad Adenauer, homme d’état allemand

http://www.youtube.com/watch?v=4jFCHdKbaug&feature=player_embedded#!

___________

La vie ne va pas sans de grands oublis !

Honoré de Balzac

http://www.youtube.com/watch?v=8Ha_mUnpTtg

___________

Crois-tu qu’on oublie autant qu’on le souhaite ?

Alfred de Musset

http://www.youtube.com/watch?v=pCMnwAVn-5E

___________

L’amoureux qui n’oublie pas quelquefois meurt par excès, fatigue et tension de mémoire.

Roland Barthes

http://www.youtube.com/watch?v=_UPSPuVC4z0

___________

Il faut laisser le passé dans l’oubli et l’avenir à la providence.

Jacques-Bénigne Bossuet

http://www.youtube.com/watch?v=LNCCHBwcEAU

___________

Voyager, c’est être infidèle. Soyez-le sans remords ; oubliez vos amis avec des inconnus.

Paul Morand

http://www.youtube.com/watch?v=H_8mrECBU-M

____________

L’homme est parfois assez fou pour préférer le chagrin à l’oubli.

Maurice Chapelan

http://www.youtube.com/watch?v=-EyvXzgZyX0

____________

L’oubli n’efface pas les péchés.

S.M. Ferghani, auteur persan du XIVème siècle

http://www.youtube.com/watch?v=V180G-UhhsM&feature=related

____________

Les statues ne font que nommer l’oubli. On n’est jamais plus mort qu’en bronze.

Alexandre Vialatte

http://www.youtube.com/watch?v=8tZkzL4j3BU

____________

Nos fautes sont vouées à l’oubli et c’est ce qu’elles méritent.

André Maurois

http://www.youtube.com/watch?v=Amzp7W0RkPA

____________

En dehors de l’enfance et de l’oubli, il n’y a que la grâce qui puisse vous consoler d’exister.

Eugène Ionesco

http://www.youtube.com/watch?v=uZeoridGwuQ&feature=player_embedded

____________

Le meilleur que nous puissions attendre des hommes, c’est l’oubli.

François Mauriac

http://www.youtube.com/watch?v=5QitktKPOG4&feature=related 

____________

L’oubli est une grâce.

Julien Green

http://www.youtube.com/watch?v=wGtImd4mH1Q

____________

Il n’y a point de plus haute vengeance que l’oubli.

Baltasar Gracian Y Morales

http://www.youtube.com/watch?v=wGtImd4mH1Q

____________

On n’oublie rien de rien, on s’habitue, c’est tout.

Jacques Brel

http://www.youtube.com/watch?v=1rGDVC0cITc

____________

Un baiser apaise la faim, la soif. On y dort. On y habite. On y oublie.

Jacques Audiberti

http://www.youtube.com/watch?v=UUmdEDKW90Y&feature=PlayList&p=8BEA862B8A52A9AB&playnext_from=PL&playnext=1&index=20

____________

J’ai une mémoire admirable, j’oublie tout.

Alphonse Allais

http://www.youtube.com/watch?v=UUmdEDKW90Y&feature=PlayList&p=8BEA862B8A52A9AB&playnext_from=PL&playnext=1&index=20

____________

L’oubli

Le temple est en ruine au haut du promontoire.
Et la Mort a mêlé, dans ce fauve terrain,
Les Déesses de marbre et les Héros d’airain
Dont l’herbe solitaire ensevelit la gloire.

Seul, parfois, un bouvier menant ses buffles boire,
De sa conque où soupire un antique refrain
Emplissant le ciel calme et l’horizon marin,
Sur l’azur infini dresse sa forme noire.

La Terre maternelle et douce aux anciens Dieux
Fait à chaque printemps, vainement éloquente,
Au chapiteau brisé verdir une autre acanthe ;

Mais l’Homme indifférent au rêve des aïeux
Ecoute sans frémir, du fond des nuits sereines,
La Mer qui se lamente en pleurant les sirènes.

José-Maria de HEREDIA   (1842-1905)

mo’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités