‘’La Lumière est le symbole du savoir.

Les corollaires de la Lumière sont le rêve, la mémoire, l’amour, la compassion, l’empathie, les livres, l’invention, l’inférence, l’illusion, la communication, l’information, l’imagination, l’intuition, la prévision, la folie, les émotions, le bon sens, l’esprit critique, l’honnêteté intellectuelle, l’entraînement, les tests, l’illumination, l’exploration, les sens, la sensualité, la simplicité, l’observation, la réceptivité, l’intelligence, la lucidité, la logique, la tendresse, la culture, la transparence, l’inquiétude, les détails, le sens, goûter…

L’Ombre est le symbole du vouloir.

Les corollaires de l’Ombre sont l’action, le pouvoir, la volonté, la propriété, le droit, le don, l’habitude, la décision, l’envie, l’autorité, l’affirmation, les pulsions, le passage à l’acte, la responsabilité, le domptage, la persuasion, donner du plaisir, l’obéissance, les obligations, les dettes, l’argent, la police, l’obstination, la contrainte, le courage, la ténacité, la tentation, les armes, la fuite, l’esquive, la destruction, trancher, l’exigence, la voix, la routine…’’

http://www.4p8.com/eric.brasseur/lumomb.html

Ombre & Lumière, l’opposition complémentaire

Le Yin et le Yang sont la représentation de la complémentarité universelle. Le Yin, la partie noire du taiji tu ci-dessous  représente entre autres, le noir,  le féminin, la lune, le sombre, le froid etc. Quant au Yang, il représente le blanc, le masculin, le soleil, la clarté, la chaleur, etc.

Ombre, Lumière & Poésie 

‘’En 1955, en réponse à un questionnaire sur les raisons d’écrire, Saint-John Perse déclare : « À la question toujours posée : « Pourquoi écrivez-vous ? » la réponse du poète sera toujours la plus brève : « Pour mieux vivre ». » Vie et écriture tissent intimement leurs trames dans une œuvre solitaire, liée aux plus exigeants soucis formels et cependant désireuse d’être « mode de vie – et de vie intégrale ».’’ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anabase/

Ombre et Lumière
 
Courage !- Dans l’ombre et l’écume
Le but apparaîtra bientôt !
Le genre humain dans une brume,
C’est l’énigme et non pas le mot !
 
Assez de nuit et de tempête
A passé sur vos fronts penchés
Levez les yeux ! Levez la Tête !
La lumière est là-haut ! Marchez !
 
Victor Hugo, Fonction du poète, Les rayons et les ombres,

Ombre, Lumière & Création Artistique 

La création artistique peut remonter loin ! Que voit-on sur cette image ? Un monceau de détritus qui semble former la matière de l’ombre chinoise – projetée en arrière plan – de deux personnes assises dos à dos.
 
http://www.google.com/imgres?imgurl=http://www.top-depart.com/Templates/1/1/3/2767/images/photo/170/1/m_vig_TP_666341.JPG&imgrefurl=http://pachamamatour.top-depart.com/page-libre-Reflexion_S____-1767.html&usg=__nNxBxc7J9sslYreUhokDHXDy3-0=&h=335&w=350&sz=33&hl=fr&start=362&sig2=3_W-r0vtHb9-P5BA1xPBtA&itbs=1&tbnid=RgEDvqdERluloM:&tbnh=115&tbnw=120&prev=/images%3Fq%3Dombres%2Bchinoises%26start%3D360%26hl%3Dfr%26sa%3DN%26gbv%3D2%26ndsp%3D20%26tbs%3Disch:1&ei=FKEpTJP5NNW5sgaD_JnFBAn

 Ombre, Lumière & Connaissance

 1° La connaissance soi-même  

(Γνθι σεαυτόν = Gnôthi seauton = Nosce te = connais-toi, toi-même)

‘’Phrase clé de l’humanisme, le « Connais-toi toi-même » du philosophe grec Socrate assigne à l’homme le devoir de prendre conscience de sa propre mesure sans tenter de rivaliser avec les dieux. L’origine socratique de cette formule est cependant contestable, Héraclite ayant affirmé antérieurement : « Il faut s’étudier soi-même et tout apprendre par soi-même ».’’

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gnothi_seauton

2° Surmonter l’opinion

On ne peut rien fonder sur l’opinion, il faut d’abord la détruire.

(Gaston Bachelard, « La formation de l’esprit scientifique »)

‘’La connaissance du réel est une lumière qui projette toujours des ombres. Elle n’est jamais immédiate et pleine… En fait on connaît contre une connaissance antérieure, en détruisant des connaissances mal faites, en surmontant ce qui, dans l’esprit même, fait obstacle à la spiritualisation…

Il est alors impossible de faire d’un seul coup table rase des connaissances usuelles… Quand il se présente à la culture scientifique, l’esprit n’est jamais jeune. Il est même très vieux, car il a l’âge de ses préjugés. Accéder à la connaissance, c’est, spirituellement, rajeunir, c’est accepter une mutation brusque qui doit contredire un passé…

Pour un esprit scientifique, toute connaissance est une réponse à une question. S’il n’y a pas eu de question, il ne peut y avoir connaissance scientifique. Rien ne va de soi, rien n’est donné, tout est construit…’’

G. Bachelard « La formation de l’esprit scientifique »

http://www.xena.ad/lcf/mouve/bachela.htm

Ombre, Lumière & Humour

Ombre, Lumière & Absurde

Ombre, Lumière & Beauté

Dans la valse éternelle de l’ombre et la lumière, les non-couleurs que sont le noir et le blanc  sont complémentaires, indissociables et pourtant tout en nuances ! Cette merveilleuse photographie donne toute sa beauté à ‘’l’orient de la perle et l’iris de la nacre grâce au noir de l’onyx, du  jais, de l’ébène ou encore l’obsidienne.’’

Ombre, Lumière & Erotisme

Ombre, Lumière & Pensée

Prière, cogitation, réflexion, introspection, la recherche de la vérité est toujours un puzzle entre ombre et lumière, sans que l’un ou l’autre de ces phénomènes signifie ni mensonge ni vérité.

mo’

Publicités