Luciano Pavarotti
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=T2ASBDFjPhs&feature=related
 
 
Placido Domingo
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=qImK7Yx9dBQ 

José Carreras
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=SjsG70wYm38&feature=related
 
 
Andrea Bocelli
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=YvdX5Ht3U9wb
 
Deanna Durbin
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=lT_b_MWrJQU&feature=related

Enrico Caruso
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=iYvhh96l8x8&feature=related
 
 
Charlotte Church
 Ave Maria
 http://www.youtube.com/watch?v=n8g6Tqqc6DQ&feature=related
 
Bobby McFerrin
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=PgvJg7D6Qck
 
Nana Mouskouri
http://www.youtube.com/watch?v=H1kQ5xJAJFw&p=670AAC6C8AA0EA35&playnext=1&index=10 
 
Mario Lanza
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=BHtFdDE78uw&feature=related
 
 
Tania Kassis & Michel Fadel
Ave Maria (en arabe)
http://moyen-orient.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=775:ave-maria-islamo-chretien-&catid=319&Itemid=802
 
 
 
 Céline Dion
Ave Maria
http://www.youtube.com/watch?v=vXw3Hj6vRoc
 
Extraits de la la Sourate 19 : Marie
 …16 Mentionne, dans le Livre (le Coran), Marie, quand elle se retira de sa famille en un lieu vers l’Orient.17 Elle mit entre elle et eux un voile. Nous lui envoyâmes Notre Esprit (Gabriel), qui se présenta à elle sous la forme d’un homme parfait.18 Elle dit: «Je me réfugie contre toi auprès du Tout Miséricordieux. Si tu es pieux, [ne m’approche point].»19 Il dit: «Je suis en fait un Messager de ton Seigneur pour te faire don d’un fils pur».20 Elle dit: «Comment aurais-je un fils, quand aucun homme ne m’a touchée, et que je ne suis pas prostituée?»21 Il dit: «Ainsi sera-t-il! Cela M’est facile, a dit ton Seigneur! Et Nous ferons de lui un signe pour les gens, et une miséricorde de Notre part. C’est une affaire déjà décidée».

22 Elle fut donc enceinte [de l’enfant], et elle se retira avec lui en un lieu éloigné.

23 Puis les douleurs de l’enfantement l’amenèrent au tronc du palmier, et elle dit: «Malheur à moi! Que je fusse morte avant cet instant! Et que je fusse totalement oubliée!»

24 Alors, il l’appela d’au-dessous d’elle, [lui disant:] « Ne t’afflige pas. Ton Seigneur a placé à tes pieds une source.

25 Secoue vers toi le tronc du palmier: il fera tomber sur toi des dattes fraîches et mûres.

26 Mange donc et bois et que ton œil  se réjouisse! Si tu vois quelqu’un d’entre les humains, dis [lui:] « Assurément, j’ai voué un jeûne au Tout Miséricordieux: je ne parlerai donc aujourd’hui à aucun être humain ».

27 Puis elle vint auprès des siens en le portant [le bébé]. Ils dirent: «O Marie, tu as fait une chose monstrueuse!

28 Sœur de Hârûn, ton père n’était pas un homme de mal et ta mère n’était pas une prostituée».

29 Elle fit alors un signe vers lui [le bébé]. Ils dirent: «Comment parlerions-nous à un bébé au berceau?»

30 Mais (le bébé) dit: «Je suis vraiment le serviteur d’Allah. Il m’a donné le Livre et m’a désigné Prophète.

31 Où que je sois, Il m’a rendu béni; et Il m’a recommandé, tant que je vivrai, la prière et la Zakât;

32 et la bonté envers ma mère. Il ne m’a fait ni violent ni malheureux.

33 Et que la paix soit sur moi le jour où je naquis, le jour où je mourrai, et le jour où je serai ressuscité vivant.»

34 Tel est Issa (Jésus), fils de Marie: parole de vérité, dont ils doutent…

___________________

Extrait de  ‘’Exposé de l’Imam Omar Mahassine’’
Administrateur du GIP-78 et Imam de la salle de prière de Carrières sous Poissy à Marly le Roi, le 30 Novembre 2004

La place de la Vierge Marie dans le Coran

’’La mère de Marie s’appelait Anne (Hanna en arabe). Son père, descendant de Salomon, se nommait ‘Imarân fils de Yashihim qui n’a rien à voir avec ‘Imrân, père de Moïse, de la même manière qu’il ne faut pas confondre Marie, mère de Jésus avec Marie, la sœur de Moïse et d’Aaron…
Imrân et Anne, qui vivaient à Nazareth, n’avaient pas d’enfants. Ils étaient déjà très âgés quand Anne implora Dieu de Lui donner un enfant et fit le vœu de le vouer au culte de Dieu : « La femme d’Imrân dit : « Mon Seigneur ! Je Te consacre ce qui est dans mon sein ; accepte-le de ma part. Tu es, en vérité celui et qui sait » (Sourate 3, verset 35).

Une fille naquit et fut nommée Marie. Anne en fut quelque peu déçue …  

Dans le Coran Dieu dit :

 
’’Après avoir mis sa fille au monde, elle dit : « Mon Seigneur ! J’ai mis au monde une fille. » _ Dieu savait ce qu’elle avait enfanté : « un garçon n’est pas semblable à une fille dit-elle, Je l’appelle Marie, je la mets sous ta protection, elle et sa descendance, contre Satan le réprouvé’’

Cette exclamation de la mère de Marie expliquait sa tristesse car elle ne pouvait pas réaliser son vœu, celui de consacrer son enfant au culte de Dieu dans l’enceinte du temple. Mais Dieu accepta d’elle cette fille, pour enlever cette différence qui fut instaurer par l’homme et non par Dieu.
Cette égalité est rétablie par Dieu…

 
‘Imrân mourut avant la naissance de sa fille Marie. Zacharie fut désigné en qualité de tuteur. Cette désignation fut acquise après avoir recouru à un tirage au sort.
Dieu a envoyé l’ange Gabriel : «Il dit :  » je ne suis que l’envoyé de ton Seigneur pour te donner un garçon pur. » Elle dit :  » Comment aurait-je un garçon ? Aucun homme ne m’a jamais touchée et je ne suis pas une prostituée. » Il dit :  » C’est ainsi ! Ton Seigneur a dit : Cela M’est facile. Nous ferons de lui un signe pour les gens ; une miséricorde de Notre part. C’est une affaire déjà décidée «  »
… Dieu nous donne une parabole par l’exemple de Marie d’abord en tant que femme un être à part entière qui a son droit à la spiritualité, ensuite en tant que mère qui donne naissance à un homme de Dieu par excellence qui sera tout au long de son existence contre la violence et l’injustice fidèle à tous les autres messages…
Ô Marie Dieu t’a élue, Il t’a rendue pure, et t’a élue au-dessus de toutes les femmes de l’univers » (Sourate 3, verset 42).

Conclusion :

Marie trait d’union entre les fidèles, et point de départ pour un dialogue fructueux. Un modèle dans son attention à Dieu, son obéissance à Sa parole, son aptitude au silence, à l’écoute et à la réflexion.

Dans l’Arabie préislamique, deux événements majeurs, en relation avec les chrétiens marquent le destin du Prophète : le premier, lors d’un voyage avec son oncle Abu Talib en Syrie à l’âge de 7 ans Mohammed est reconnu, à certains signes, par le moine chrétien nestorien Bahira. Le second a lieu lors de la première révélation du Coran au Mont Hira qui troubla le Prophète et c’est un chrétien dénommé Warraka, parent de sa femme Khadija, qui lui confirmera sa mission prophétique.

 On peut aussi ajouter qu’au cours de la période mecquoise où les musulmans étaient oppressés le Prophète Mohammed recommande à ses compagnons d’émigrer vers l’Abyssinie chrétienne avec qui il entretenait une relation cordiale et amicale.

 En effet, le Négus, roi d’Abyssinie, avait entendu parler du Prophète et lu les premiers récits coraniques parlant de Jésus et Marie. Ayant été touché par le respect avec lequel le Coran parlait de Jésus et de sa mère, il accorda sa protection aux premiers émigrés de l’Islam malgré la réprobation répétée des mecquois avec lesquels pourtant il entretenait un fructueux commerce. A sa mort, le Prophète Mohammed réunit ses compagnons et il fit avec eux une prière dans la mosquée de Médine pour le repos de son âme.

Un autre événement qui donne à réfléchir sur les relations qui existaient entre les deux communautés. Lorsque la délégation du Najran (région se situant actuellement au Yémen) arriva à Médine avec soixante personnes et à sa tête un évêque pour voir le Prophète et passer avec lui un pacte d’alliance. Voulant prier ils demandèrent un lieu pour célébrer l’office. Le Prophète leur suggéra que le meilleur lieu pour prier était sa mosquée : la maison dédiée à l’adoration de Dieu. Et pour la première fois la messe sera célébrée dans l’un des lieux les plus saints de l’Islam …

http://www.religionspourlapaix.org/modules.php?op=modload&name=News&file=article&sid=110&mode=thread&order=0&thold=0

________________

Alors ? Ou en sommes-nous tant de siècles après ? Qu’est-donc la tolérance devenue ? A-t-on respecté ces suggestions de dialogue et de recherche de la vérité ?

mo’

Publicités