Beautés

Le magazine FHM vient « d’élire » les 10 femmes les plus sexys de la planète.

Ce classement est très attendu car il est devenu une sorte de bourse de top-modèles ou les marques les plus prestigieuses  n’hésitent pas à intervenir pour l’intérêt bien compris de leurs images respectives, bien évidemment. FHM (For Him Magazine) est un magazine mensuel masculin appartenant au groupe de presse allemand Bauer et adapté dans 29 pays, dont la France.

L’heureuse élue n’est autre que l’actrice Mila Kunis, une femme splendide suivie par la sulfureuse chanteuse Rihanna elle-même suivie par 8 « beautés » dont chacun pensera ce qu’il veut mais qui me laissent toutes de marbre.

Sans plus de commentaires, voici :

Mila Kunis

 Oui et de plus, je suis sûr que le Q.I. doit suivre ! Le fait que ce nez ne soit pas refait m’intrigue et me plait beaucoup !…

Rihanna

Vrai qu’elle est belle la barbadienne chanteuse et elle a l’immense « mérite » de ne pas être un naveton blanc bleu dix fois fade à la loupe.

Helen Flanagan

Là par contre … le Q.I. doit lambiner, joli petit poisson rouge …

Sans titre

Sûr qu’à l’école, elle devait pincer ses copines sous la table !

kelly brooks

Cool, mais pas de quoi monter sur un podium…

Kaley Cuoco

Bof !…

Pixie Lott

Bof, bof ! …

Kate Upton

Bof, bof, bof !…

Cheryl Cole

OK, sympa mais enfin …

Georgia Salpa

Une femme sexy n’est pas une créature, mais une « récréature »  

Frédéric Dard

Je peux à la rigueur concevoir qu’elle, comme son homonyme ichtyologique, puisse provoquer des hallucinations, mais franchement pas à moi …

Trois sur dix ne peut être considéré comme une note canon, ni à l’école ni dans ce cas d’espèces. Sans même quitter ma rue, je vois bien, quant à moi une dizaine de demoiselles dignes de figurer sur ce podium aux conclusions étonnantes !

Par ironie, applaudissons les mystérieux « électeurs » d’avoir purement et simplement oublié  toutes les beautés noires, jaunes ou rouges et de s’être cantonnés, pour exprimer la sensualité, à un groupe constitué à 70% de fadassons bleus blancs blonds et nunuches …

Heureusement pour les femmes et les hommes de ce monde, tous les jurys n’assimilent pas la beauté féminine à celle des poupées de celluloïd.  Miss Univers, par exemple, ce concours international annuel de beauté fondé en 1952 par une entreprise californienne de vêtements a eu « le vote heureux » en 2012…

Maria Tsagkaraki

C’est en ayant confiance en soi que l’on devient sexy

Jennifer Lopez

mo’

Publicités