tout-va-bien

La gabegie universelle bat son plein ! Ubu est devenu roi et il légifère, décide, exige et jure en se flattant la gidouille. Il a réuni autour de lui une équipe surréaliste de gens partageant son humaniste et ses sensibilités. Les pressentis pouvaient-ils décliner l’offre quand ceux qui le connaissent, parents compris, avouent passer le plus clair de leur temps à essayer d’éviter ses colères… Le personnage n’est assurément pas lisse !

kate-brown

Pourtant, cette semaine, l’humour n’a pas disparu et la palme d’or du farfelu dans ce monde fou, fou, fou, revient à Kate Brown, Madame le Gouverneur de l’Oregon, qui a signé deux décrets le plus sérieusement du monde, singeant le nouveau président qui essaie de revenir, comme il l’avait promis, sur la légalité de l’Interruption Volontaire de Grossesse : le premier décret interdit la masturbation assurant que ce gaspillage sera dorénavant considéré comme un meurtre prénatal, et le second décret interdit la fellation qui sera dorénavant considérée comme un acte de cannibalisme et passible de prison.

mexico

Les ‘’followers’’ du nouveau roi et ses ‘’fans’’ se sont distingués pour n’être pas en reste. Çà et là, ils ont brûlé quelques lieux de prière, décoré certains de ces lieux de tête de suidés et arraché les voiles de femmes qui commettaient le crime de marcher tranquillement dans la rue.

Et là, le pompon revient à un adorable ‘’bébé-Cadum’’ aux yeux pervenche, d’une contrée voisine, qui a été porter ses salutations à quelques fidèles agenouillés dans ces lieux de prière. Sous forme de rafales de mitraillette.

bissonnette

Alexandre Bissonnette, riche non pas de sa jeunesse, de ses rêves, de ses projets et de ses espoirs, mais d’une haine sans limite envers les musulmans et, dit-on, les féministes. On raconte qu’il était pro-Trump et pro-Israël !… Quelle bouillasse infâme a-t-on inoculé dans la tête de ce pauvre garçon pour en arriver à cette confusion mentale ? N’avait-il pas mieux à faire ? Découvrir le monde ? Cingler vers Bornéo, Sumatra ou Java ? Chausser un surf et glisser dans l’onde pure ?

surf-java

Là aussi, il ne serait que justice que d’attribuer le pompon de la catégorie à Sean Spicer, chargé de presse de Trump, qui a déclaré que l’attaque de Québec était «un terrible rappel des raisons pour lesquelles … le président prend des mesures pour être proactif au lieu de réactif lorsqu’il s’agit de la sécurité de ‘’notre pays’’.»

sean-spicer

Ce discours-bouillasse sans queue ni tête, incompréhensible pour le commun des mortels, est néanmoins un coup de génie car tout en n’ayant aucun sens, il gagne un point pour Trump, aux yeux des confus qui ont voté pour lui. Ne cherchez pas à comprendre, c’est ainsi ! C’est comme les paroles des chansons du moment. La construction des phrases et le sens n’ont aucune espèce d’importance, seule compte la répétition sans fin de certains ’’mots-clichés’’ et rien de plus…

appareils-electroniques

Après avoir qualifié le changement climatique de ‘’canular’’, le nouveau roi du monde avait promis devant des milliers de personnes qu’une administration Trump annulerait tous les décrets d’Obama  »destructeurs d’emplois », notamment son plan d’action climatique :

fonte-des-glaces

«Nous annulerons l’accord de Paris sur le climat, et cesserons tous les paiements d’argent public américain aux programmes de l’ONU sur le réchauffement climatique». Mais aucune mention du fait que sa sécurité personnelle coûte aux contribuables américains la bagatelle de 400.000 $ par … JOUR !…

alberta

Quelques haines viscérales torturent ce noble successeur élu d’Abraham Lincoln. Notamment, celles qu’il voue à certaines catégories d’humains, sans rime ni raison, comme on aime ou n’aime pas le sirop d’orgeat ou les brocolis. Ce sont, répète-t-on, par ordre :

  • Les Musulmans
  • Les Mexicains
  • Les Noirs
  • Les Amérindiens

Les raisons de ces haines sont à la réflexion ce que le degré zéro est à la pensée humaine : l’affect et la morale n’ont dessus, aucune prise. Elles ne sont surement pas les siennes, mais caractéristiques des gens qui ont voté pour lui,  grand professionnel de la communication, démagogue et populiste s’il en est.

fleuve-jaune

Il ne faut jamais oublier qu’il a produit, animé et présenté divers jeux télévisés de grande audience et qu’il est donc retors dans l’art de mobiliser les masses spectatrices de ce genre d’indigent divertissement.

Lui-même n’est absolument pas un déficient mental et ses tics, ses tocs et son étique éthique ne sont rien d’autre que caprices de milliardaire : phobie des escaliers -pas mal pour un bâtisseur de tours !, des microbes – pas mal pour un trousse-chemises !, etc.

Ce qui est certain c’est qu’il n’a pas la moindre idée de ce qu’est la politique dans l’acception traditionnelle du terme. Mais est-ce un mal, bien franchement ? Ne sera-t-il pas à la limite salutaire que ce petit monde des fleurets perfidement et faussement mouchetés, reçoive en son sein un robuste sabre ?

Tel dirigeant d’un pays allié inconditionnel des USA appelait de tous ses vœux son élection au point d’être grossier et vulgaire avec le précédent président. Trump vient de l’envoyer bouler aujourd’hui en lui disant sa désapprobation totale avec sa politique expansionniste.

Tel autre, à l’autre bout du monde, au pays des Aborigènes, des kangourous et des autruches, qui se considère comme l’allié le plus sûr des USA vient également de mordre la poussière sans ménagement, suite à une conversation téléphonique avec le Grand Sachem.

Alors parlons sérieusement, maintenant ! Que comprendre et que penser de tout cela ?

J’ai très sincèrement essayé de recenser et de vérifier à la source les points de vue scandaleux ou révoltants du nouveau président de la première puissance mondiale et je dois à la vérité de dire que, ne prêtant qu’aux riches et le  »de cujus » étant très riche, on lui attribue d’innombrables discours, mots et intentions qui sont des canulars, des hoax ou des malveillances… Fake news, comme il le dit si bien … Dès qu’il s’agit de lui, on transforme, on déforme, on sort ses paroles de leur contexte et on lui fait endosser les erreurs d’interprétation de ses propos par les autres …

Mais alors, qui est Donald TRUMP, 45ème Président des Etats-Unis d’Amérique ?

 45eme-president-usa

Peut-être que la réponse à cette question ne nécessite aucune analyse ni aucune expertise, mais simplement quelques rudiments de psycho morphologie, c’est-à-dire de l’étude des correspondances entre la psychologie et les prédominances morphologiques. Elle est un outil qui sert à la connaissance de l’être humain d’après sa physionomie, outil à utiliser avec un certain recul, car l’intuition reste importante pour comprendre l’Homme. Son utilité est précieuse car elle exprime le potentiel vital d’une personne.

Mais avant de ’’procéder’’, sachez simplement que le concerné a tout fait pour faire retirer de la circulation la photo ci-dessus. En bon professionnel de la communication, il a sans doute et tout de suite vu qu’elle pouvait lui porter grand tort !…

Bon, tout ceci n’est-il pas lassant et vain ? Quelle importance en vérité ? En observant les résultats obtenus par son irréprochable prédécesseur, considéré et même aimé de tous, résultats tendant hélas vers le zéro absolu, j’ai compris, et cela me rassure, que le président de cette grande nation n’a pas grand pouvoir ! L’essentiel de ce pouvoir est en fait détenu par un réseau extrêmement complexe de forces et pouvoirs divers, quelquefois contraires et jamais unis ni même concordants. Le président, aux Etats Unis est là pour la représentativité, pour ne pas dire la ‘’représentation’’ pour ne pas être plus désobligeant encore …

Peut-être en reparlerons-nous un jour ?

En attendant, les révoltés, les assoiffés d’absolu, les chercheurs de vérité, les futurologues, les politologues et autres penseurs, vont sans doute se précipiter en masse vers les sagesses bouddhiques pour trouver un monde acceptable et accepté dans le seul endroit au monde ou l’on peut encore trouver quelque quiétude : soi-même . Ils peuvent aussi suivre l’exemple de cette courageuse jeune-fille qui, elle au moins, désespérée peut-être, mais poétesse et humoriste, sait où elle veut aller !

petaouchnock

mo’

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Advertisements